livre,poesie,roman,aventure,fiction,fantastique,horreur,litterature,gay,erotisme,essai,politique

Suite aux désillusions des trois révolutions du xixème siècle : 1830, 1848 et 1871, Benoît Malon, l’un des protagonistes de La Commune de Paris, dresse un constat amère de la défaite du prolétariat, depuis la révolution de 1789 au gouvernement Thiers, abjecte contempteur du peuple.

“La révolution sociale qui vient de succomber à Paris ne manque pas d’antécédents historiques dans le passé ; car ce n’est pas de nos jours seulement que des exploités se sont soulevés contre les exploiteurs et que des opprimés ont frappé les oppresseurs des tronçons de leurs chaînes brisées.
Cette lutte de l’affamé contre le spoliateur, cette revendication éternelle de la justice contre l’inique privilège, a été pourtant l’événement que les écrivains et les orateurs de tous les temps, tous sortis des classes privilégiées, ont le plus flétri.”

C'est un ouvrage au prix de : "On donne ce qu'on veut" (anarchie commerciale). Choisissez vous même le prix qui vous conviens.
Brochure de 36 pages en format A5.