livre,poesie,roman,aventure,fiction,fantastique,horreur,litterature,gay,erotisme,essai,politique
Howard Philipps Lovecraft est l’un des auteurs les plus mystérieux du début du xxème siècle. On lui doit les plus beaux livres du fantastique, après Edgar Allan-Poe et avant Stephen King. Créateur du mythe de Cthulhu et du “Nécronomicon” (écrit par le poète fou Abdul al-Hazred). Ici c’est un poème mélancolique et angoissant où les mondes se chevauchent.

“Dans le long dédale des vieilles allées des quais,
Sont groupées des choses rapportées de la mer,
Et la brume portée par les vents froids des terres.
L’endroit était sombre, la solitude le hantait :

Petits losanges vitrés noircis par les fumées,
Pourrissants, accumulés du sol au plafond,
Des livres empilés tels des arbres déformés :
Des piles éparses d’anciens savoirs à peu de fonds.”

Traduit par Benoît Vézinaud et illustré de dessins tirés de l’œuvre picturale de Victor Hugo. 92 pages en format poche.