livre,poesie,roman,aventure,fiction,fantastique,horreur,litterature,gay,erotisme,essai,politique
Louis-Michel Lepeletier de Saint-Fargeau était un des amis de Maximilien Robespierre et de Jean-Paul Marat. Son “Plan d’éducation nationale” voulait être humaniste et égalitaire dans une société à forte densité rurale. Mais c’est l’élitisme de Condorcet qui fut adopté. Pour l’anecdote, l’auteur fut assassiné le 20 janvier 1793 ; son plan fut donc présenté par son ami Robespierre, le jour même de l’assassinat de son autre ami, Jean-Paul Marat.

“Ainsi réunis tous ensemble, tous indépendants du besoin, par la munificence nationale, la même instruction, les mêmes connaissances particulières de l’éloignement du domicile, de l’indigence des parents, ne rendront illusoire pour aucun le bienfait de la patrie. Ainsi la pauvreté est secourue dans ce qui lui manque : ainsi la richesse est dépouillée d’une portion de son superflu ; et sans crise ni convulsion, ces deux maladies du corps politique s’atténuent insensiblement.”

208 pages de format poche.