livre,poesie,roman,aventure,fiction,fantastique,horreur,litterature,gay,erotisme,essai,politique
Poétesse “saphique” à la douceur incomparable, Renée Vivien a vécu son lesbiannisme dans une société profondément homophobe. Mais sa position sociale lui permit tout de même de vivre, tant bien que mal, son genre et ses passions. Elle fut l’amie de Pierre Louÿs, grande figure de la littérature érotique de la fin du xixème siècle. Voici ici, l’un de ses recueils, édité à l’origine, en 1902.

“DÉSIR
Elle est lasse, après tant d’épuisantes luxures.
Le parfum émané de ses membres meurtris
Est plein du souvenir des lentes meurtrissures.
La débauche a creusé ses yeux bleus assombris.

Et la fièvre des nuits avidement rêvées
Rend plus pâles encor ses pâles cheveux blonds.
Ses attitudes ont des langueurs énervées.
Mais voici que l’Amante aux cruels ongles longs

Soudain la ressaisit, et l’étreint, et l’embrasse
D’une ardeur si sauvage et si douce à la fois,
Que le beau corps brisé s’offre, en demandant grâce,
Dans un râle d’amour, de désirs et d’effrois.”

Illustré de photos de lesbiennes d’autrefois. 82 pages en format poche.